• Laurent Delmas​
    ​Maître d'hôtel

    '' La discipline avec le cœur du Yogi ''

Parcours d'un Montréalais de Marseille

Origines

Toute la famille de Laurent vient de Marseille.

En 1976, à sa naissance, Alain et Patricia Delmas, sont les heureux propriétaire du fameux restaurant gastronomique ''Le Patalain'', situé sur la rue St-savournin.


Ils ont fait de ce petit restaurant, un détour incontournable de la cité phocéenne, en décrochant une étoile au guide Michelin.

Les débuts

Après avoir fini ses études en arts appliqués, et baigné toute sa vie dans les cuisines et les salles de restaurant, Laurent décide de quitter l'Europe en 1995. Il commence un périple de voyages qui se finira en 2004.


C'est en Nouvelle Calédonie et en Australie qu'il enchaînera les premiers petits boulots en restauration. Plongeur sans papier dans un restaurant mexicain de Sydney puis serveur en terrasse sur les plages de Nouméa... 

Première gestion

Il s'installe à Strasbourg en 1998 et fait ses premiers pas dans le luxe, au Hilton de Strasbourg, comme demi-chef de rang.

            

Il enchaîne ensuite dans le réputé club de golf du Kempferhof en tant que Barman, et passe ses journées à servir du champagne aux dames en attendant que Monsieur finisse son 18 trous.


À 22 ans, il se lance dans la gérance d'un restaurant. Ce restaurant  offre quatre-vingt couverts. Ceux-ci se remplissent facilement tout les midis, et les soirs sont plus raffinés et accueillent notamment beaucoup de parlementaires européens. 

Les voyages

Apres ces quelques années passionnante de gestion de restaurant, il décide de quitter la vie citadine en 2000 et voyage ici et là jusqu'en 2002.


C'est là aussi que l’intérêt pour les nouvelles technologies commence et qu'il crée ses premiers sites web, entre deux siestes et une baignade.



Ticket




Un récent voyage à Montréal en 2002, a ravivé un vieux rêve d'enfant, celui de vivre au Québec et de devenir comédien.


Dès lors, Montréal devient la nouvelle destination du globe trotter. 

Malheureusement son garde robe est pauvre face à la rudesse du climat Québécois.


Pour se payer un Kanuk et un visa de résidence permanente, il décide de faire une saison dans les alpes.


Il postule chez la Baronne de Rothschild à Megève et par chance obtient cette première année là, le poste de directeur adjoint du restaurant du Club House


La station des vieilles fortunes et des têtes couronnées vient de lui donner le sésame pour le monde du grand luxe.

Luxe

S'en suivent trois années de saisons au service des vieilles familles les plus fortunées de la planète.


Il sert la famille Rothschild et les têtes couronnées à Megève, en hiver. 


Il y occupera notamment le poste de serveur privé d'un membre de la famille royale Marocaine.


En été, l'agence de location "Villas & Visage de St -Tropez", une agence de location de villas de luxe l'embauche comme majordome et cuisinier privé dans les villas de milliardaires de la baie.


L'apprentissage des codes et protocoles de ce monde seront un tournant dans sa carrière de restaurateur. 

Les années théâtre

Il arrive à Montréal en 2004, s'achète un Kanuk ;-) et rentre à l'école de théâtre. 


Pour payer ses cours de théâtre, il travaille la nuit au "Room Service" du W hôtel. Le jour, il cours les auditions et les ateliers de la métropole.


En 2005, il embrasse la création et la gestion d'un concept de ''Bar de quartier culturel''.


 Il devient l'heureux gérant du Bar ''Les Pas Sages'', au coin de Rachel et Mentana, lequel deviendra par ses efforts et ceux de son équipe, un carrefour de promotion pour la scène artistique émergente de Montréal.


La philosophie hindoue

La découverte du Yoga à l'age de 30 ans marque la fin d'une époque.


L'intériorité lui apparaît comme un chemin qui garantira mieux son bonheur que l'exploitation de sa nature extravertie dans le théâtre.


Il va étudier pendant quatre ans la philosophie hindoue et la science du Yoga, et obtient un diplôme de thérapeute en Yoga. 



Les bijoux & l'informatique

Il rencontre le célèbre joaillier Jules Perrier, l'un des instigateurs et créateur du salon des métiers d'art de Montréal, 

qui lui propose un poste de vendeur dans sa joaillerie du marché Bonsecours.

La gestion dans la peau

En un rien de temps, il se retrouve gérant des joailleries de Montréal et augmentera de 75 % le chiffre d'affaire des boutiques, tout en poursuivant ses études de Yoga.


Au marché Bonsecours, il met en place pour la première fois une solution complète de gestion informatique. Il crée un site web interne qui centralise tout le fonctionnement de la boutique.


Ce succès reposa sur l'apparence soignée à tout les niveaux, un service à la clientèle distingué et professionnel, une approche sympathique, et surtout, l'embauche d'une équipe hautement qualifiée.


Retour à la case départ

En 2014, il décide de revenir à la restauration, suite à la fin de son cours de Yoga.
Il commence en avril comme Maître d'hôtel chez Las Olas et Le Prince Traiteurs.  En juillet, on lui donne la supervision des grands banquets de prestige des Feux Loto Québec. (entre 600 et 1000 couverts)

​En octobre, il devient le directeur du département événementiel chez "Las Olas" & "Le Prince" traiteurs.

Gestion de masse

Ce poste est l'occasion de réunir son expérience et ses compétences, et de les appliquer à une gestion de masse. Il gère neuf cent événements corporatifs par ans, et dirige les plus importants en tant que maître d'hôtel.


Il installe un C.R.M comme outil de gestion principal de son département, lequel regroupe 350 travailleurs autonomes.


Grace aux développement des outils numériques qu'il met en place, il pourra développer des standards de service, des formations encadrées et un système d'embauche automatisé.


 

Centralisation des outils de gestion numérique

La juxtaposition de ses méthodes de gestions avec ces nouveaux outils technologiques ont réduit les erreurs de manière drastique, centralisé toute la gestion de l'entreprise et donc a augmenté la productivité de celle-ci à tel point que ce virage numérique est devenu une porte ouverte vers un horizon exponentiel.


C'est la raison pour laquelle après sept ans de mentorat et de consultation auprès de diverses fondations et entreprises, il lance en 2017, sa propre compagnie spécialisée dans ce domaine, ASENSIOM.


Tout en continuant sa carrière en gestion hôtelière, il offre aux entreprises, ses services de consultant, spécialiste en solutions de gestion à l'ère numérique.


Il est le président administrateur de l'agence de placement de personnel événementiel, OUICLIK Inc. depuis mai 2018.